Jacques ROUSSEAU et Michel Duboille premiers champions du Monde en slalom en C2 hommes

 

C’est en 1949 que nos deux champions maintenant décédés ont remporté le titre de champions du monde en slalom. Dès la fin des hostilités de la seconde guerre mondiale, ils ont fait revivre notre sport en équipage et remporté des performances particulièrement en slalom. Ces deux athlètes ont été formés et sont restés toute leur vie au Canoë Club de France. Jacques Rousseau dans la section Loire et Centre à Orléans et Michel en section Ile de France au Perreux dans la région parisienne au CCF. Leur stade d’eau vive était les ruines orléanaises du pont de chemin de fer bombardé pendant la guerre. Ils y remportent d’ailleurs en 1948 le titre de champion de France. Ils acquièrent ensuite le titre de champion du Monde slalom en 1949 à Genève en canoë biplace et ils remportent également le titre par équipe, démontrant la supériorité en eaux vives de l’école française de la pagaie simple face à la méthode tchèque. Ils continueront une carrière de tourisme en rivière sportive, ouvrant des parcours jamais réussi auparavant en C2. Dès 1946, ils descendent le Grand Canyon du Verdon, ce qui était impensable à l’époque. Jacques fut bien sûr membre du prestigieux GHR (Groupe de Haute Rivière) Il n‘a jamais arrêté ses activités de touriste nautique et il a participé avec M Bonnigal au rassemblement des vieilles coques en 2003 sur le Cher. L’AIFCK et le GHR s’associe à la douleur de sa famille.

 

 

Les Malicets premiers champions du Monde de descente sur la Vézère en C2 mixte

 

 

C’est dix ans plus tard en 1959 à Treignac au premier championnat du monde de descente en rivière sportive et sur la Vézère que le célèbre équipage mixte de nos deux valeureux champions Yvette et André, constructeurs de canoë des années 1945-1950, ont remporté le titre prestigieux de champions du monde. 

A la sortie du premier rapide, une petite centaine de mètres sous le barrage de Treignac

 

 

Nos deux ‘’Georges’’  Turlier et Dransart, premiers champions du Monde de descente en C2 hommes

 

Georges Dransart, l’équipier avant de Turlier lors de ces championnats a été un sportif au palmarès exceptionnel et ceci autant sur l’eau plate que sur l’eau vive. Méthodique et exigeant envers les autres autant qu’il était exigeant envers lui-même, il n’avait pas de ce fait que des amis. Il n’était pas seulement un gagneur capable de se remettre en cause très rapidement, c’était aussi un organisateur infatigable au service de la cause du canoë-kayak. Il est devenu pour moi un ami pour la simple raison qu’il aimait la rivière. Il avait 80 ans et un corps de jeune homme lorsque, lors de l'été 2004, nous avions descendu ensemble en kayak le difficile parcours de l’Ubaye aux eaux claires jusqu’au Lauzet juste avant "les infrans du bas", soit moins d'un an avant qu'il ne soit terrassé par sa terrible maladie en juin 2005.

 

Nos 2 champions sur la Vezère et  leur « Nautilus » en 1959

 

Préface de Maurice Herzog à l’occasion des premiers

championnats du Monde de rivière sportive sur la Vézère en août 1959

 

Balendard (qui regrette l’abandon du canoë biplace en compétition).